Les actualités

Actualité 1

2016-09-15

Dans la mesure où la remontée des taux d’intérêt préserve une certaine modération, les épargnants ne devraient pas avoir de raisons de s’inquiéter.

Les taux d’intérêt ont connu une baisse durant trente-cinq années consécutives, si bien qu’en 2016, « le marché semble avoir atteint le nadir ». En effet, les taux ont même enregistré des valeurs négatives. Cette baisse a été plus significative en Allemagne.

Toutefois, la normalisation a commencé à se constituer depuis juillet 2016. Après l’accession de Donald Trump au pouvoir, celle-ci a même pris une certaine vitesse dans les pays outre-Atlantique.

Cette normalisation s’est transmise d’État en État, et a eu des effets sur les taux européens. Et bien que l’apparition des tensions ne soit pas un phénomène nouveau, de nombreux spécialistes du domaine prévoient la durabilité du mouvement

 

(source meilleur taux.com)

Actualité 2

2016-09-16

Ce qui change à partir du 1 er Mars 2017:

 

Le recours à un architecte est obligatoire pour les travaux soumis à permis de construire  pour les projet supérieur à 150m² surface plancher ou emprise au sol. Jusqu' a présent le recours à un architecte était obligatoire pour les surface supérieur à 169m². Il est fortement conseillé de passer par un professionnel pour vos projets d'autant que les banques sont plus favorables sur les obtentions de prét lorsque les futurs propriétaires font appel a de vrai spécialistes avec toutes les garanties nécessaires pour les proteger.

 

 

Actualite 3

2016-09-22

Signification et définition :
Le BEPOS signifie Bâtiment à énergie positive. C’est un bâtiment qui produit plus d’énergie qu’il n’en consomme. (Fuel, gaz, charbon, électricité...)
Cette consommation dure sur une période d’un an
Si la période est plus courte, on parle donc de bâtiment autonome.
C’est une maison qui produit elle-même l’énergie qu’elle consomme.


 Fonctionnement du BÉPOS
On parle bâtiment passif, lorsque la consommation au mètre carré est très faible et qu’elle est compensée par les apports solaires
Comme par exemple les toits, les murs, les fenêtres …sont utiles pour la procuration de la chaleur et la production d’électricité au sein de la maison.
Les principes que les énergies sont positives dans le bâtiment sont constructifs, bioclimatiques (circulations de l’air et rayonnement solaires très favorables) mais aussi du bon comportement des usagers habitants dans leur maisons qui respectent bien le fonctionnement du BÉPOS qui en échange obtiendront un meilleur confort et de meilleures qualités de vie qu’importe la saison.
La quantité d’énergie produite sur les apports solaires doit permettre d’économiser la consommation énergétique annuelle que l’on trouve à l’intérieur de la maison (ampoules, radiateurs, congélateur…).
L’association Effinergie est le seul partenaire du BEPOS. Il aide au label à trouver les éléments et les solutions des problèmes proposés.
En 2013 BEPOS devient « BEPOS Effinergie 2013 ». Il a été mis en place pour mettre en valeur les bâtiments qui ne consomment peu d’énergies non renouvelables contrairement aux énergies renouvelables.
Le thème fondamental du BEPOS est le développement durable qu’ils doivent le respecter quoi qu’il arrive.
Il doit faire preuve d’éco responsabilité en prenant en compte l’énergie grise (c’est la dépense totale dans un matériau durant son cycle de vie il s’exprime en kWh/tonne.
Si les usagers respectent les règlent à énergie positive ils obtiennent donc le label BEPOS.
Une maison à énergie positive peut varier entre 1400 et 1800 €/m² HT Une villa elle peut atteindre 2000/m² HT.


III. Le règlement thermique
Le règlement thermique est les règles à respecter pendant la construction du bâtiment


Et ces règles sont :
 Capter l’énergie solaire de manière passive*
 Limiter les espaces qui sont en perte d’énergie pour que le bâtiment soit plus compacte
 Isolation thermique renforcée et des menuiseries extérieures performantes
 Supprimer les ponts thermiques pour une isolation répartie et croisée* (parpaing en
bois, brique de terre crue, pierre ponce…)
 Excellente étanchéité de m’air (qui ne laisse rien passer)
 Limiter les consommations d’énergie des appareils ménagers
 Equipement de capteurs de production d’énergie (panneau photovoltaïque, capteur
solaire thermique, pompe à chaleur …)
 Récupération et utilisation des eaux pluviales)
*l’énergie solaire passive c’est l’énergie captée à l’intérieur des pièces (fenêtres, baies vitrées…)
pour ensuite être absorber par les murs, les planchers…qui se transforme ensuite en chaleur
Les principes du règlement thermique ont créé en 2000
 il mettait principalement en valeur les critères de consommation, le renforcement d’isolation
et l’aspect du confort d’été
 En 2005, les performances et besoins énergétiques des bâtiments
 En 2012, le règlement thermique se rapproche encore plus du développement durable en
mettant en place la prise en compte de la santé des usagers, la qualité de l’air et l’énergie
grise.
 En 2020, les bâtiments à énergie deviendront la source principale de construction.


IV. Statistiques
 En France, selon l’ADEME en 2012, (Agence De l’Environnement et de la maîtrise de
l’énergie), le retour d’expérience* Est disponible dans une centaine d’organisations à
énergies positives dont 65 % dans le tertiaire (commercial, administration, transport,
immobilier, santé, éducation …), 29 % en maison individuels et 6 % en maison collectifs
(appartements, immeubles).dont 55 % construits dans la moitié Nord de la France.
 En France, le secteur du bâtiment est la première source de la consommation d’énergie avec
43 % devant le transport et de l’industrie.
 La mesure d’étanchéité de l’air doit être inférieure à 3000 m² et son renforcement de
perméabilité doit être de 0.4m3/h.m² pour maison individuelle et de 0.8m3/h.m² pour
maisons collectives.
*Enrichissement de connaissances pour un individu ou une organisation verte (administration,
entreprise, service de chirurgie…) .